Tout Costa Rica FORUM

Toute l'info sur le Costa Rica en direct : réponse immédiate à vos questions !

Hello 

je me replonge dans un 4 eme voyage...toujours en février 

je vous avez contacté en septembre avec un devis pour une location de voiture puis avec le COVID nous hésitons 

j ai quand même bien envie de prendre les billets du 20/02 au 6 mars 2021

comment se déroule la vie au Costa Rica ?
merci à très bientôt 

myriam 

Vues : 3045

Y répondre

Réponses à cette discussion

Bonj... non, re-re-re-bonjour Myriam, :-)

On respire par le nez, comme disait ma grand-mère...

Désolé d'avoir fait un peu long, il fallait un peu rassembler des idées.

je me replonge dans un 4 eme voyage...toujours en février ça va venir vite, maintenant, surtout en plongeant dans le blog, puisque les ventes de livres sont interdites ?!...

je vous avez contacté en septembre avec un devis pour une location de voiture puis avec le COVID nous hésitons Mmm ?

j ai quand même bien envie de prendre les billets du 20/02 au 6 mars 2021

comment se déroule la vie au Costa Rica ?

Il y a deux questions, en fait.

- D'abord, est-il aujourd'hui déjà opportun et possible de venir visiter le Costa Rica ?

- Ensuite, comment ça se passe au Costa Rica ?

Pour la première question, est-il aujourd'hui déjà opportun et possible de venir visiter le Costa Rica ?

Les voyageurs ont commencé à revenir depuis début août au Costa Rica, surtout des pays européens. Le Canada avait un problème de quatorzaine au retour. Voir les témoignages des éclaireurs d'août et septembre :

https://www.toutcostaricablog.com/profiles/blogs/s-jour-3-semaines-...

https://www.toutcostaricablog.com/profiles/blogs/notre-s-jour-au-co...

https://www.toutcostaricablog.com/profiles/blogs/vacances-du-10-08-...

https://www.toutcostaricablog.com/profiles/blogs/2-semaines-de-road...

Ils ont voyagé sans contrainte. Ont tous adoré. Et c'était en août/septembre. Depuis, cela s'accélère.

Depuis début novembre, le Costa Rica accueille, comme indiqué, les voyageurs de toute la planète et sans PCR. Et le nombre de projets de voyage grimpe en flèche malgré la situation anxiogène en France, au Canada et dans certains pays. Au point que certains ont manifestement un besoin physique de préparer dès maintenant leur séjour, pour échapper leur esprit à la pression mortifère ambiante... qui vue du reste de la planète parait de plus en plus "shadok", comme disait mon oncle...

Et depuis, tout est réouvert à 99% (notamment les restaurants et certains hébergements qui s'étaient mis en sommeil) et les histoires d'assurances ont déjà été réglées (voir tout ça actualisé ici). On respire par le nez, donc.

Pour la seconde question : comment ça se passe au Costa Rica ?

En gros, de mars à juin, le Costa Rica a bien géré la mini-incidence, en mettant de suite en place la fermeture des entrées dans le pays et pour la partie sanitaire, seul le corps médical a eu la parole : mesures de détection immédiate par des tests gratuits à domicile en cas de doute, prise en charge immédiate avec hydroxy-chloroquine et parfois azithromycine et compléments si besoin, les services d'urgence ont été mobilisés dans 2 hôpitaux qui ont concentré les malades. Et de fait, ce sont surtout des étrangers et ticos vivant à l'étranger qui ont bénéficié des services des soins intensifs parce que venus ou revenus d'autres pays avec une charge virale importante. Il y a eu quelques dommages collatéraux sérieux chez certains soignants contaminés au tout début de l'apparition du virus, les services de santé ont été très réactifs et ont su se protéger. La prévention reposait essentiellement sur le lavage des mains (les produits ont tout de suite été accessibles sans aucun souci, le gouvernement y a veillé), cela reste l'essentiel de la prévention. Il y a eu des mesures de circulation alternée mais avec des bus fonctionnant à capacité un peu réduite (il n'y a pas de métro au Costa Rica), il ne fallait pas circuler la nuit, par exemple. Résultat de mars à juin : le nombre de décès s'est compté sur les doigts de la main, moins que le nombre de vies épargnées sur les routes par la non-circulation en plein nuit... Sans commentaire. Il faut dire que c'était la fin de l'été au Costa Rica, tout le monde est chargé en vitamines et système immunitaire en béton armé.

Puis il y a eu une phase épidémique plus claire, comme dans beaucoup de pays d'Amérique centrale et latine, notamment en raison de la venue assez nombreuse de nicaraguayens manquant de système de soins, qui passaient clandestinement.

Le Costa Rica n'a jamais confiné comme dans d'autres pays, il a toujours été possible de sortir à l'envie, de marcher, de prendre le soleil, de se rencontrer, d'exister socialement. Les familles sont restées soudées. Bien sûr, le télétravail a été fortement encouragé, certains commerces ont dû attendre. Mais tout a progressivement et rapidement réouvert : les capacités hospitalières ayant été adaptées avec un hôpital dédié et des services atteignables dans tout le pays. Jamais la saturation n'a posé un réel souci. Et cela baisse de partout depuis mi-septembre, d'où l'ouverture des frontières à tous les pays depuis 2 semaines.

Le nombre de décès est très inférieur à celui annoncé par la France par exemple. Proportionnellement, un bon 65% de moins. Et toujours presque exclusivement avec des facteurs de comorbidité importants, dont l'obésité principalement, qui est apparue avec certains modes de vie moins physiques et une dégradation du régime alimentaire pour certains dans les secteurs les plus citadins.. Un retour au réel, pour des habitants pourtant au milieu de tonnes de fruits en tout genre, de produits agricoles de qualité servis sur un plateau etc... Les autorités sanitaires ont confirmé que 91% des décès attribués au Covid sont en co-facteur (comme le CDC il y a quelques semaines et l'Italie il y a quelques mois). Au final, si on ne compte que les costariciens qui sont décédés sur 6 mois réputé du SarsCov2 sans autre cause explicative, cela représente une grosse centaine de décès (1400*.8*.1). Soit 20 par mois. La mortalité naturelle du Costa Rica toute cause confondue est de 5000 décès par mois en moyenne. Avec une espérance de vie encore en hausse, déjà égale à supérieure à la France.

Trois éléments à considérer :

- le Costa Rica a peu de maisons de retraite. Si l'espérance de vie est à peu près égale à celle de la France, les plus âgés sont presque tous valides et mobiles, ils vivent souvent avec la famille. Et les maisons de retraite, le plus souvent, demandent à ce que les plus âgés retrouvent leur famille le dimanche. Aucun drame recensé de ce côté, contrairement à la France ou New York par exemple,

- les autorités se sont engagées dans la promotion du tourisme... par les ticos eux-mêmes. Et ils ont commencé à se précipiter dans le pays, avec un appétit féroce. C'est d'ailleurs pour cela que le réseau solidaire ToutCostaRica a dès juin accompagné la demande de promotion du tourisme locale en négociant des offres magiques pour les costariciens, qui s'en donnent à coeur joie pour partir en famille en minibus ou en 4x4 dans le pays...

- le FMI est venu proposer un prêt rapide de près de 500M$ sans condition en avril. Puis le même FMI est revenu avec des exigences législatives, il est reparti avec un coup de pied au derrière donné par le Président après que la population ait bloqué des carrefours stratégiques pendant quelques jours. Tout est calme depuis.

Restaurants, bars, cinémas, salles de sport, tout a réouvert. Les hébergements ouvrent aussi à 100% de leurs capacités, avec des procédures plus fermes du type : désinfection des chambres tous les 3 jours max et à chaque changement d'hôte. Les loueurs de voiture sérieux ont obtenu des agréments sur leur gestion du véhicule et des procédures de prise et retour, avec désinfection des véhicules à chaque location, absence de contact. Du sérieux, juste du sérieux.

La situation est aujourd'hui à peu près comparable à celle de Monaco (qui a appliqué en gros les mêmes principes que le Costa Rica et s'en sort très bien avec pourtant une population très internationale, comme le Costa Rica) où tout fonctionne en toute liberté que de Beausoleil de l'autre côté de la frontière où tout est à l'arrêt !

Reste que le chômage a quand même augmenté, surtout dans les petits boulots liés au tourisme. Il y a des restaurants qui ont fermé et sont repris, des hôtels qui ont besoin de sous pour réouvrir. 5% des partenaires du réseau solidaire cherchent encore à trouver comment redémarrer aujourd'hui, sur les 600... C'est beaucoup, mais très peu comparé aux dégâts dans d'autres pays qui ont géré différemment. Les autorités du Costa Rica coordonnent déjà des campagnes de promotion du pays auprès de grands amateurs.

Il ne manque plus que vous :-).

Depuis l'ouverture totale des frontières du Costa Rica quel que soit le pays d'origine et sans PCR plus le retour de toutes les compagnies aériennes, les demandes de voyage repartent très fort.

En synthèse, tout cela a été réglé vite et sans drame, sans cri. Avec humanité. Sans effet nocebo. Uniquement en faisant appel à la responsabilité individuelle, au lavage des mains surtout.

Le port du masque est demandé dans les lieux clos, tels les centres commerciaux clos par exemple. Comme les petits magasins et restaurants sont ouverts sur l'extérieur (comme presque tout en raison du climat du Costa Rica) ou livrent, cela a été peu problématique pour la population. Certains, à risque ou anxieux, en vallée centrale surtout, choisissent de porter le masque, c'est à peu près terminé déjà en région, là où vont les voyageurs... Un détail important aussi : beaucoup, lors des consignes de prudence élevées, ont adopté les visières transparentes, infiniment plus saines et permettant de rester réellement en contact humain avec l'interlocuteur.

Aujourd'hui ? Il reste principalement 2 parcs à ré-ouvrir, dès la saison sèche revenue dans leur secteur.

Les derniers hôtels et restaurants qui s'étaient mis au repos côté Pacifique notamment réouvrent les uns après les autres. Un tour aux Caraïbes il y a un petit mois a permis de voir que tout était ouvert et même colonisé par les touristes du Costa Rica... Tous les hôtels étaient presque complets surtout lors des grands week-ends, tout était vivant et magnifique. Et les restaurants traditionnellement pris d'assaut en fin de semaine... le sont à nouveau.

Les plages sont ouvertes, bien sûr. La récolte du café est en cours. La faune et la végétation sont au top.

Le Costa Rica a même profité du calme pour certains travaux de voierie, dont des doublements de voies sur certains ponts critiques.

Le bâtiment travaille.

Et la plupart des voyageurs, une fois sortis de l'aéroport et après prise du véhicule, n'ont plus besoin de masque de tout leur séjour !

C'est surtout ce qui se passe au Canada et en Europe qui interpelle, vu d'ici. Cela parait une autre planète, avec des informations anxiogènes, des attitudes autoritaires et répressives, des discours changeants et peu sourcés, en tout cas très inintelligibles.

Finalement, les voyageurs qui arrivent chaque jour sont dans un état de stress et d'apathie très impressionnant. Et encore, ils ont décidé de venir et de se rendre à l'aéroport, donc faisaient partie de ceux en bon état...

Une cure de soleil, de plage, de singes, de fruits et ils repartent armés... Certains viennent pour s'installer... Et d'autres reviennent pour étudier leur installation !

Pura vida s'impose !

 
merci à très bientôt 

A très bientôt

Pierre

https://www.toutcostarica.com/

Préparer, Profiter, Partager

RSS

© 2021   Créé par ToutCostaRica.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation